dimanche 17 septembre 2017

C'est la rentrée...



Bonjour à Toutes et à Tous, 
la rentrée se passe forcément bien pour tout le monde ! Vous avez tous fait le plein d'énergie, de soleil bref, vous en avez profité ! Vous vous êtes déconnectés du travail. Les enfants aussi.
Cliquez sur l'image pour écouter l'interview

Comment négocier ce moment délicat pour certains ? Comment surfer sur la vague de bien-être emmagasiné pendant l'été pour en prolonger l'effet ? C'est l'un des aspect sur lesquels j'ai été interviewé par Yves Durand, journaliste qui a longtemps travaillé pour Le Courrier de l'Ouest et qui intervient maintenant pour une radio. Je vous laisse découvrir cette interview qui au final pointe la trajectoire qui a été la mienne et qui m'a conduit à m'intéresser à la Psychologie Positive. Et d'ici mon prochain post, je vous souhaite à Toutes et à Tous de bonnes lectures ! A bientôt !

samedi 9 septembre 2017

Des nouvelles fraîches !

Bonjour à Toutes et à Tous,
avant tout, j'espère que vous avez passé un bel été et que le mois de septembre se déroule au mieux pour tout le monde. Après un congrès mondial d'un niveau exceptionnel en juillet dernier à Montréal, maintenant c'est déjà le prochain qui se profile, à Melbourne en 2019. L'ensemble de la communauté scientifique présente espère qu'il sera du même niveau que le précédent.
Autre nouvelle importante, la sortie du dernier ouvrage de Guy Missoum. Ce nom ne vous dit peut-être rien alors laissez moi vous le présenter et vous expliquer pourquoi il a été une personne très importante pour moi. Tout d'abord, je pourrai bien-sûr vous recommander son ouvrage parce que j'en ai écrit la préface. Ce n'est évidemment pas pour cela que je le recommande même si je suis très très fier qu'il m'ait sollicité pour la rédiger. L'objet de son ouvrage a trait à la fierté d'être soi, autrement dit la confiance en soi, thème qui lui est cher.
A la lecture vous pourrez découvrir des outils de mesure ainsi que des exercices concrets destinés à vous accompagner sur le chemin d'une meilleure confiance en soi. La structure ainsi que le mode de rédaction en font un livre pratique très intéressant. La question demeure, qui est Guy Missoum et pourquoi ai-je accepté de rédiger la préface ? J'ai eu la grande chance de le croiser en 1992 alors que j'étais étudiant inscrit en Maîtrise STAPS entrainement et performance motrice. Il donnait des cours de psychologie. Pourquoi ses cours m'ont ils marqués ? Pourquoi a t'il été déterminant dans ma trajectoire professionnelle ? Et pourquoi lui suis-je très très reconnaissant comme je le suis à l'égard de Philippe Sarrazin ou de Cyril Tarquinio ? Les cours que Guy Missoum donnait avaient pour objet la psychologie de la réussite. En fait, dès la fin des années 1980 et le début des années 1990, il faisait de la psychologie positive, véritable précurseur en France. Il conceptualisait, modélisait, appliquait des éléments issus de ses recherches qui portaient sur les stratégies mentales de la réussite. Il a eu l'excellente idée de chercher à identifier les stratégies communes à de nombreux sportifs de haut niveau et ensuite à en décliner des applications pratiques. J'ai croisé son chemin et il a semé en moi cette graine qui a fait que je me suis intéressé à l'optimisme puis que je me suis investi dans le champ de la psychologie positive. Vous comprenez donc pourquoi j'ai été très fier qu'il m'ait sollicité pour rédiger la préface de son dernier ouvrage, et pourquoi j'ai évidemment accepté. Vous l'aurez compris, je vous en recommande vivement la lecture ! Alors d'ici mon prochain message, je vous souhaite tout le meilleur !

lundi 17 juillet 2017

IPPA 2017, c'est terminé !

Bonjour à Toutes et à Tous,
toujours en direct de Montréal, c'est maintenant l'heure du bilan. Que dire ? Comme annoncé dans mon premier post d'ici, le niveau scientifique a été excellent. De la bouche même de Robert Vallerand, le meilleur depuis que ce congrès existe autrement dit depuis 2009 à Philadelphie. 
Cérémonie de clôture avec le discours assuré par Lea Waters
Tout d'abord, quelques chiffres : 1300 participants, 55 pays représentés. Pour information à Angers l'an passé il y a eu un peu plus de 800 participants pour 65 pays représentés. Un petit cocorico quand à la représentation internationale... :-) Mais il y a eu un nombre record de conférenciers invités avec des nouveaux formats dans un congrès : des communications type TedTalk et des tables rondes. 
Passation de pouvoir entre Barbara Fredrickson
et Lea Waters

Ces nouveautés ont été très appréciées. Le spectre des thématiques a également été très large, comme à Angers l'an dernier d'ailleurs. La psychologie positive, ce n'est assurément pas que de la psychologie ni que positif. De nombreuses communications de très haut niveau en particulier sur les émotions ont été appréciées ainsi que sur la qualité de vie. Les tarifs ont également été appréciés, permettant l'accessibilité au plus grand nombre notamment les étudiants, et ce sera un véritable défi pour le prochain organisateur, Lea Waters... 

Avec Judith Moskowitz à gauche, présidente élue qui prendra
ses fonctions après Melbourne et Lea Waters

Le 6ème congrès de l'IPPA aura lieu à Melbourne. Les frais de transports s'annoncent d'ores et déjà très élevés. Ce qui a été apprécié ici ce sont également les aspects logistiques. Les collègues québécois nous ont effectivement accueillis dans les meilleures conditions et Montréal s'est révélée être une ville très accueillant avec les participants au congrès et particulièrement avec les français ! La santé financière a permis d'attribuer de nombreux prix aux étudiants ou chercheurs qui se sont fait remarquer. Bref, cette édition présidée par Barbara Fredrickson a été excellente, ne peut que vous encourager à adhérer à l'IPPA et à venir au prochain congrès ! La tâche sera forcément ardue pour Lea Waters. Avoir un tel niveau à tous les points de vue sera compliqué. Prendre la suite de Robert Vallerand ou Barbara Fredrickson à la présidence de l'IPPA n'est pas une mince affaire quand on connait leur rayonnement international. Qui connait Lea Waters en France par exemple ? En tant que membre du board, elle peut bien évidemment compter sur mon soutien et sur celui de ses autres membres. La communication sera déterminante... alors venez régulièrement visiter mon blog pour avoir les informations ! D'ici mon prochain post, je vous souhaite un excellent mois de juillet et de bonnes lectures !
Un congrès est toujours l'occasion d'avancer dans le travail ! Ici
déjeuner de travail avec Marine Miglianico à ma gauche, l'une de mes thésardes
Jean-Christophe Barralis, co-fondateur de l'IFAI de Paris et Philippe Dubreuil
Professeur à l'Université Trois-Rivières avec qui je co-dirige la thèse
de Marine en co-tutelle avec UTR-UDL à Metz

samedi 15 juillet 2017

IPPA 2017, ça continue !

Bonjour à Toutes et à Tous,
toujours en direct de Montréal, quelques nouvelles du congrès. D'abord, aujourd'hui cela a été l'occasion pour mes collègues et moi de présenter notre symposium sur les différences culturelles de  niveau d'espoir en Suisse, France, Allemagne et Tchéquie. Cette étude qui a débutée en 2009 nous a permis de recueillir plusieurs milliers de données. Cela a donné lieu à un premier article avec un échantillon de 17000 participants (dans Assessment, revue de rang A). L'Inde, Malte, le Québec, Israel vont rejoindre la liste des pays participants.
Avec mes collègues d'Inde, de Suisse et de Tchéquie ! Et bien-sûr
Fabien Fenouillet et Andreas Krafft le porteur du projet
Les données présentées ici ne sont qu'une partie de ce qui a été traité avec des résultats prometteurs notamment quant aux conséquences de l'espoir ainsi que de ses antécédents. Deux autres publications sont en préparation avec Andreas Krafft qui est à la tête de ce projet, et Fabien Fenouillet, mon complice de longue date maintenant. La journée s'est terminée sur deux conférences de très haut niveau, notamment celle de G. Bonanno sur la résilience. Les résultats qu'il a présentés ont été très convaincants et étaient tirés de plusieurs dizaines de ses publications. Demain, c'est la dernière journée d'un excellent cru comme annoncé avec les premières conférences qui avaient été données. D'ici mon prochain post, je vous souhaite de bonnes lectures !

En direct du 5ème congrès de l'IPPA ...

Bonjour à Toutes et à Tous !
Le 5ème congrès de l'IPPA a démarré sur les chapeaux de roues !!! Deux conférences très intéressantes ont été données respectivement par Martin Seligman qui a avait accepté de contribuer au Traité de Psychologie Positive publié en 2011 puis dans mon second ouvrage, Psychologie Positive en environnement professionnel publié en 2013, et par Sonja Lyubomirsky avec qui j'ai eu l'honneur de publier à deux reprises. Martin Seligman a annoncé la publication de son prochain ouvrage qui est attendu pour avril 2018. Il a pris du recul au regard de son travail ce qui lui a permis de faire le point sur sa contribution à la communauté scientifique. A vrai dire, sa conférence fût impressionnante. Pour moi, sa meilleure à laquelle j'ai pu assister. C'est vraiment un homme qui aura permis des avancées significatives dans le champ de la psychologie. Sonja Lyubomirsky pour sa part a donné les résultats de ses récentes recherches sur le bonheur et de son implication dans la vie de tous les jours. Elle a proposé une synthèse de ses récentes études. Autant le niveau scientifique de la dernière édition de ce congrès pouvait porter à discussion, autant cette édition aura été lancée de la meilleure des manières ! Les organisateurs ont vraiment fait des choix judicieux dans les conférenciers invités parmi lesquels l'indémodable Robert Vallerand. J'ai le grand privilège d'avoir pu assister à un grand nombre de ses conférences. Il est d'ailleurs invité à chacun des congrès européens ou mondiaux de psychologie positive. On pourrait penser que ce qu'il raconte est toujours la même chose. Ce serait une grande erreur ! Il est absolument impressionnant de voir qu'à chacune de ses interventions, il propose de nouvelles choses ! Chaque année il présente les résultats de nouvelles études ce qui démontre que malgré plusieurs centaines de publications, il a toujours la passion de la recherche, ce qui est forcément incontournable puisqu'il s'est montré particulièrement innovant lors de la dernière décennie en concevant son modèle dualiste de la passion !
Bob Vallerand aux côtés de Lea Waters, Barbara Fredrickson
 et James Pawelski
C'est à ce titre mais aussi au titre de l'ensemble de sa contribution au développement de la psychologie positive que lui a été remise hier la très prestigieuse et convoitée  Médaille d'Or Christopher Peterson, le prix de l'IPPA qui vient saluer les mérites d'un des chercheurs au titre de ses travaux ! Il a été élu à l'unanimité des voix des membres du comité d'attribution du prix. Cela est très clairement mérité et a été largement salué par l'ensemble de l'auditoire. Il succède ainsi à Nansook Park et à Barbara Fredrickson.

Bien évidemment le congrès n'est pas encore terminé. Mais il est évident qu'il s'annonce d'ores et déjà d'un excellent cru ! D'ici mon prochain post, je vous souhaite d'excellentes lectures ! Et pensez à profiter de l'été !!!

jeudi 13 juillet 2017

Psychologie Positive au sein de la francophonie à Montréal !

Bonjour à toutes et à tous !

Martin Benny et moi lors de l'ouverture...
Le premier événement de cet été Québécois a commencé avec la journée organisée sous l'égide de l'Association Canadienne de Psychologie Positive. Il s'agissait de faire le point sur la psychologie positive au sein de la francophonie. J'ai eu l'honneur d'ouvrir le bal avec mon ami Martin Benny, chercheur local qui a récemment publié un ouvrage de référence en lien avec la santé. Plus de 150 personnes ont assisté. Plusieurs conférenciers de prestige ont assuré des communications en tant qu'invités, Rebecca Shankland, Ilios Kotsous, Simon Grégoire, Jacques Forest, Ilona Boniwell, Véronique Dagenais-Desmarais, Nancy Goyette, Jean-Christophe Barralis, Marine Miglianico ou Claudia Trudel-Fitgerald par exemple. Comme d'habitude, cela a été bien sûr l'occasion d'échanger et de créer des réseaux. Le séjour continue avec le cinquième congrès de l'International Positive Psychology Association. Alors un bientôt pour la suite de l'aventure !


Prestigieuse ESG de l'Université du Québec à Montréal 

lundi 3 juillet 2017

IPPA Montréal, c'est parti !

Bonjour à Toutes et à Tous !
Après cette longue période de silence, quelques nouvelles ! Tout d'abord, ça y est, le 5ème congrès de l'IPPA va démarrer à Montréal le 13 juillet prochain. Il va durer jusqu'au 17 juillet. Je vais y animer une table ronde au cours de laquelle je vais présenter avec le Professeur Fabien Fenouillet de l'université Paris 10 et d'Andreas Krafft de l'université de St Gallen en Suisse les résultats de l'étude que nous avons commencée il y a 6 années maintenant. Le corpus de données a permis la publication d'un article présentant la validation d'une nouvelle échelle de mesure. L'objet de la table ronde sera de présenter les perspectives de cette étude dans laquelle il s'agit de comparer à la fois les antécédents de l'espoir mais aussi ses conséquences entre différents pays dont des chercheurs ont accepté de participer.
Le congrès de l'IPPA sera précédé du congrès organisé par l'association canadienne de psychologie positive. J'y donnerai une conférence en tant qu'invité en duo avec Martin Benny, récent co-auteur d'un excellent ouvrage dans le champ de la psychologie de la santé. A noter la parution prochaine du nouvel ouvrage signé par Guy Missoum, La Fierté d'être soi, Connaître ses atouts pour reprendre confiance en soi et réussir aux éditions Leduc. Vous vous demandez sans doute pourquoi je mentionne cette publication. Tout simplement parce qu'il a été le vrai précurseur en France en termes de Psychologie Positive. Il s'est très rapidement, dès le début des années 1990, intéressé aux conditions qui permettent aux individus de réussir. Il s'est notamment intéressé aux stratégies déployées par les sportifs pour atteindre un haut niveau de performance. Il les a modélisées ce qui a permis ensuite de concevoir de véritables programmes d'entraînement mental à destination de sportifs, de cadres, d'enseignants, etc. Il signe ici un nouvel ouvrage dans la continuité de ceux qui ont précédé. Il s'agit d'un réel aboutissement qui allie théorie et pratique dans l'accompagnement des individus sur le chemin de la confiance en soi. Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été ! Et d'ici mon prochain post, je vous souhaite de bonnes lectures!